Projection presse (et critique aussi): La Horde

By neocalimero, 8 janvier 2010 20:17

ban-cinephage

La boucle est enfin bouclée. Après avoir participé comme figurant/zombie au tournage de La Horde fin octobre 2008, je viens enfin d’assister à la projection presse du film (qui ne sort en salles que le 10 février prochain). C’est un sentiment étrange que de voir le film finalisé alors qu’on imaginait la globalité de ce dernier basée sur des souvenirs de la seule journée de tournage à laquelle j’avais participé. Excité, j’avais donc quelques appréhensions à l’idée de mettre fin à cette aventure et de tourner la page.

La horde projection presse01

Les journalistes ainsi que La Horde de zombies figurants (dont je faisais partie) étaient donc conviés à se rendre en matinée au cinéma UGC Normandie avenue des Champs Elysées, bravant des conditions climatiques polaires (je vous épargne les détails de mon parcours du combattant de La Rochelle à Paris). Après avoir retiré mes raquettes de trappeur et tapé mes “moon boots” recouvertes de neige j’ai pu rentrer dans la salle de cinéma, m’installer confortablement et patienter en lisant le dossier de presse du film. Là dans la salle j’aperçois Tristan Schulmann & Xavier Sayanoff (la photo du dessous) réalisateurs des documentaires “Suck my geek” et “Viande d’origine française” oeuvrant depuis le début sur les émissions “Opération Frisson” et “Frisson Break”. Toujours au bon endroit et au bon moment, caméra à bout de bras ils filment le public de la salle certainement dans le but d’intégrer ce contenu dans le making of du film (et/ou dans un reportage de leur émission).

La horde projection presse02

Dans la salle les journalistes continuent de s’assoir autour de moi, et me font profiter indirectement de leurs discussions, avis et commentaires (déjà tranchés) sur le film et ses réalisateurs. Je me dis que ça commence mal, l’un de mes voisins (qui quittera la salle au milieu du film en pleine scène d’action) ne cessant de faire de l’humour à la lecture des informations du dossier de presse du film. Puis les lumières s’éteignent et la projection commence mettant fin à une interminable attente.

La horde projection presse03

Le film se termine sur un générique de fin applaudi et dévoré des yeux par tous les figurants/zombies présents dans la salle guettant leur nom sur l’écran et ne ratant aucun remerciement. Parce qu’une grande scène séparait les fauteuils de l’écran je m’attendais à assister à une conférence de presse où les journalistes auraient pu poser des question à Yannick Dahan et Benjamin Rocher (voire le staff du film). Et je vous avoue que ce fut ma seule déception de la journée car après 1200km aller/retour pour assister à cette projection en bravant le mauvais temps par -5°c, pas de Yannick Dahan (ni d’équipe du film) à l’horizon, tous les spectateurs quittent leur fauteuil pour prendre la direction de la sortie.

La horde projection presse04

Yannick Dahan et Benjamin Rocher ont peut-être eu un contretemps professionnel justifiant leur absence, mais l’absence d’information laisse libre cours à l’imagination et la spéculation. Du coup j’ai entendu beaucoup d’avis sur la chose, le plus populaire étant que Yannick Dahan n’aurait pas eu les “bollocks” d’affronter la critique professionnelle à cause de son passé de chroniqueur dans “Opération Frisson”. Ce serait compréhensible et je ne lui en tiendrai pas particulièrement rigueur, mais cette situation m’a laissé comme un goût amer dans la bouche pour avoir fait un long trajet (d’un certain coût) dans des conditions météorologiques extrêmes “juste” pour l’équivalent d’une avant-première sans conférence de presse (pour laquelle j’aurai pu attendre la sortie du film pour le voir près de chez moi).

La horde projection presse05

Sortant du cinéma en trainant un peu les pieds, espérant que l’aventure ne se terminerait pas comme ça je prends quelques photos en croisant quelques interviews et retrouve finalement “un peu” de moral en tombant sur un des figurants avec qui j’avais sympathisé sur le tournage. On prends le temps de discuter autour du film et de se remémorer quelques souvenirs avant de se quitter pour que je prenne le train du retour.

Et là vous me dites: “Mais t’as toujours pas parlé du film, t’en penses quoi? c’est louche…” Wink

La horde projection presse06

Eh bien non, je gardais le meilleur pour la fin et partager mes impressions avec vous. Je vais devoir vous convaincre de mon objectivité puisque selon moi le pari de Dahan & Rocher est gagné. Mais attention, on est loin du chef-d’œuvre du film de genre, La Horde a des qualités, se bonifie jusqu’à la fin du film mais n’est pas exempt de défauts. Sans prendre pour unique circonstance atténuante que c’est le 1er long métrage de Dahan & Rocher, il est évident que le budget du film (un peu plus de 2.500.000 d’euros) n’est pas à la hauteur des ambitions de ses réalisateurs ayant dû faire concession sur concession. Les acteurs d’abord sont inégaux dans leur jeu, et certains dialogues alternent entre le caricatural lourdingue et le caricatural bis (voire Z) mais jouissif car assumé. Je ne vais pas vous mentir, j’attendais désespérément qu’ Aurélien Recoing se fasse bouffer par un zombie car ses lignes de dialogues super caricaturales étaient souvent too much (je l’avais confondu avec Joseph Malerba que j’avais apprécié dans Braquo). Exception faite de Recoing et Doudou Masta les autres acteurs s’en tirent bien avec une mention spéciale pour Eriq Ebouaney et surtout le génial Yves Pignot vraiment investi dans son rôle décalé dont les dialogues sont de petites perles (chapeau bas pour l’écriture du personnage de René).  Mis à part ça, à trop vouloir complexifier le background des protagonistes, les 20 premières minutes typées polar noir (avant l’arrivée des zombies) n’arrivent pas à les rendre aussi attachants que les frêres Gecko de From Dusk Till Dawn (une nuit en enfer). Mais une fois le HLM pris d’assaut par nos flics vengeurs, et malgré quelques baisses de rythme tout au long du film, la machine est lancée offrant crescendo de sacrés morceaux de bravoure, fights aux poings et/ou munitions illimitées pour dézinguer du zombie et exploration des lieux en règle pour respecter le cahier des charges, gros climax final, etc.

La horde affiche

Bref un avis positif car en toute honnêteté, j’avais beau soutenir le projet je m’attendais à un résultat beaucoup plus cheap qui justement ne transparait pas à l’écran. Ce premier long métrage transpire la générosité même s’il est victime de la popularité de ses auteurs tellement respectueux du genre (et critiques via l’émission Opération Frisson) que tout le monde les attendait au tournant, prêt à leur décocher un “avez-vous fait mieux que les réals que vous aviez descendu en flêche?“. La pression est vraiment énorme, et je n’attends qu’une chose, voir Dahan faire la promo de son film à la TV et constater que La Horde soit amorti financièrement avec en prime “quelques” bénéfices pour que notre Yannick badass national rempile sur un deuxième film de genre avec plus de moyens. Wink

5 Responses to “Projection presse (et critique aussi): La Horde”

  1. Gee23 dit :

    Je te lis enfin. J’avais vu le post mais pas le temps de le lire tranquillement avec un café devant moi et ma connection Internet rétablie Wink
    J’avais peur que tu ne sois pas totalement objectif mais tu t’en tires bien. Ca donne envie de le voir avec le recul nécessaire par rapport à Mister Dahan.
    Pour la vision de presse, c’est toujours comique d’entendre les journaleux autour, parfois t’as envie de rire aussi, parfois t’as juste envie de leur claquer ta main en travers de leur tronche de raie. Pas cool l’absence des réals surtout – et c’est ce qui me choque – l’absence de com à ce proposThinking

  2. Leneo dit :

    Aaaaah enfin le voilà l’avis sur l’une des attentes de 2010. Chapeau pour ton objectivité, c’est pas une chose simple.

    Ca me donne encore plus envie de le voir Wink

    Par contre, tu penses que Dahan viendra défendre son bébé sur les plateaux tv? Tu penses que ça intéresse les gens? Mis à part sur C+ (et encore je les trouve trop sûr d’eux ces gens) je vois pas où il pourrait aller, où sur la TNT.

    Enfin bref, de tout ça je m’en fous un peu. Je veux voir ce film et respecté encore un peu plus Yannick Dahan.

  3. neocalimero dit :

    Je pense qu’on risque de voir Dahan dans certaines émissions (Canal + / Ciné-cinéma of course) et peut-être même dans certains JT car France 2 avait diffusé un reportage à 20h00 sur la journée de tournage/figuration des 300 zombies. Tout ça juste parce que c’est le 1er film de zombies frenchy (après Jean Rollin Wink ), que Dahan est assez connu dans le PAF, etc.

  4. fred dit :

    Les réals ne st jamais présents lors d’une projo presse, les journalistes étant souvent assez odieux ds leur comportement. Mais je reconnais que vu la présence des 300, dahan aurait pu faire une apparition. J’ai vu rocher entrer après le début et sortir au générique mais impossible de le choper…

  5. neocalimero dit :

    Fred> je comprends Dahan & Rocher d’appréhender la confrontation avec les critiques, mais j’aurai aimé mieux terminer cette aventure surtout que je venais de loin. Dans tous les cas ça ne remet pas en cause l’intérêt que je porte à Dahan & Rocher, ainsi qu’à leur travail. Wink

    Ah si j’avais pu leur toucher 2 mots (et récupérer des totographes dans le dossier de presse) comme le jour du tournage où je leur avais offert un Bob l’éponge zombifié… Laugh

Leave a Reply

Click to Insert Smiley

SmileBig SmileGrinLaughLOLFrownBig FrownWinkKissRazzAngelAngryReally AngryConfusedNeutralThinkingChicCoolNerdSillyDrunken RazzMad RazzEvil GrinMeanPissed OffReally PissedCurseShoutGrit TeethCryWeepSide FrownWiltSmugDisdainRoll EyesSarcasmLoserTalk to the HandShyBeat UpPainShameBeautyBlushCuteLashesKissingKiss BlowKissedHeh!SmirkSnickerGiggleIn LoveDroolEek!ShockSickSuspenseTrembleDazedHypnotizedFoot in MouthMoney MouthQuietShut MouthDOH!IDKQuestionLyingStruggleSweatStopByeGo AwayWavingTime OutCall MeOn the PhoneMeetingSecretHandshakeHigh FiveHug LeftHug RightClapDanceJumpFingers CrossedVictoryYawnSleepyPrayWorshipWaitingAlienClownCowboyCyclopsDevilDoctorFemale FighterMale FighterMohawkMusicPartyPirateSkywalkerSnowmanSoldierGhostSkeletonEatStarvingVampireZombie KillerBunnyCatCat 2ChickChickenChicken 2CowCow 2DogDog 2DuckGoatHippoKoalaLionMonkeyMonkey 2MousePandaPigPig 2SheepSheep 2ReindeerSnailTigerTurtleFemaleMaleHeartBroken HeartRoseDead RosePeaceYin YangUS FlagMoonStarSunCloudyRainThunderUmbrellaRainbowMusic NoteYesNoAirplaneCarIslandAnnouncebrbBeerDrinkLiquorCakeCoffeePizzaWatermelonBowlPlateCanMailCellPhoneCameraFilmTVClockLampSearchCoinsComputerConsolePresentSoccerCloverPumpkinBombHammerKnifeHandcuffsPillPoopCigarette

Panorama Theme by Themocracy