Posts tagged: Collector

Gold HuCard: All Stars Power League (1988)

By neocalimero, 21 août 2011 19:33

ban-retrogaming

Mercredi dernier j’ai reçu un tout petit colis d’Espagne, contenant quelque chose de mondialement convoité par nombre de collectionneurs fans de rétrogaming et de PC Engine. Cela dit, pas de suspense puisque le titre de ce billet affiche sans mystère “Gold HuCard: All Stars Power League”. Sauf que pour les quelques lecteurs qui viendraient de se perdre sur mon blog et qui ne sauraient pas à quoi ce titre ferait allusion, un petit rappel s’impose.

La PC Engine de NEC

En 1987, les sociétés NEC Corporation et Hudson Group commercialisèrent sur le sol japonais une magnifique petite (par la taille) console 8bits prénommée PC Engine. Cette machine et sa formidable ludothèque technologiquement en avance sur la concurrence du moment (Nintendo Famicom et SEGA Master System) eurent l’idée originale d’utiliser pour leur jeux un support de stockage appelé HuCard (développé par Hudson), s’apparentant physiquement à une carte de crédit pour les dimensions mais légèrement plus épaisse. A ce moment les jeux des consoles concurrentes utilisaient de grosse cartouches commercialisées dans des boîtes (en carton ou plastique) tout aussi grosses, mais la PC Engine encore une fois avant-gardiste distribua ses HuCards conditionnées dans des boîtiers CD.

200 exemplaires dans le monde, et j’en possède enfin un…

La ludothèque de la PC Engine fut une vraie réussite, tant pour les excellentes adaptations de jeux d’arcade (Vigilante, R-Type, Ghouls’n Ghosts), pour ses shoot’em up/shmup anthologiques faisant encore référence aujourd’hui (Super Star Soldier, Dragon Saber, PC Denjin, Soldier Blade) et de nombreuses licences de très bons titres conçus initialement pour cette console (PC Kid 2, Devil Crash, Jackie Chan, Super Longnosed Goblin).

Bizarrement la HuCard affiche l’abeille du logo Hudson Soft mais pas la jaquette du jeu Power League

Mais pour revenir au sujet principal de ce billet orienté vers la “Gold HuCard: All Stars Power League”, il me faut maintenant vous parler des “Caravan Stage HuCards”. Je ne cherche pas à vous embrouiller mais cette partie du billet est indispensable pour la bonne compréhension de la suite. Wink

Avant de participer à la conception de la PC engine, Hudson concevait des jeux pour d’autres consoles comme la Nintendo Famicom (version japonaise de la NES). Hudson Soft en collaboration avec différents magazines avait pris l’habitude de créer de mi-juillet à mi-août des manifestations appelées “Caravan” durant lesquelles des camions traversaient le Japon et s’arrêtaient pour organiser des concours sur des jeux de la société. Ces évènement très médiatisés (et faisant la promotion du catalogue de titres Hudson) permettaient aux gagnants qui faisaient les meilleurs scores de remporter de nombreux cadeaux parmi lesquels, des versions exclusives des jeux utilisés durant ces concours. Ces versions de jeu conçues uniquement pour les concours proposaient généralement un seul niveau du jeu original mais décliné dans un mode limité à 2 ou 5 minutes dans lequel il fallait faire le maximum de points.

Jaquette et captures d’écran du jeu Power League

Maintenant que vous avez tout compris, je peux enfin vous dire que la “Gold HuCard: All Stars Power League” fut le gros lot à remporter l’été 1988 lors de la première tournée “Caravan” dédiée à la PC Engine après sa commercialisation (les “Caravan” des années précédentes étant sur Nintendo Famicom). Pour cette occasion, 200 exemplaires de cette HuCard furent fabriqués mais seulement 100 pièces furent remises aux gagnants des “Caravan” par le magazine pour enfants Corocoro Comic, sponsor de l’évènement (les 100 autres ayant été offertes par tirage au sort lors de l’émission Sakidori PC Asobinetsu).

Le jeu utilisé pour le concours fut Power League, jeu de Baseball sorti le 24 juin 1988 mais dans une version spéciale “Caravan” ne proposant qu’un match et 2 équipes non disponibles dans la version commerciale (Cece & Papa). Chose surprenante, jusqu’à cet été 1988, les concours des “Caravan” des années précédentes (sur Nintendo Famicom) se faisaient sur des shoot’em up/shmup du style Star Soldier, mais Hudson remettra ce genre de jeux à l’honneur les années suivantes avec Gunhed, Final Soldier et Soldier Blade. A noter que la “Gold HuCard: All Stars Power League” fut offerte avec un sleeve (pochette) marqué par le logo d’Hudson Soft et que cette HuCARD possède (comme tous les titres sortis jusqu’au milieu de l’année 1990) un numéro de référence propre gravé dans son dos donnant des informations sur sa date de fabrication: A81129 (29 novembre 1988).

Voila, autant vous dire que je ne suis pas peu fier de posséder cette HuCard car c’est une des plus recherchées par les collectionneurs et il faut faire preuve de beaucoup de chance pour en croiser un exemplaire mis en vente (et de surcroît posséder à ce moment là les ressources financières pour en faire l’acquisition). Cette pièce rare va finir encadrée comme les 6 autres HuCards “not for sale” offertes lors de manifestations telles que “Caravan”, “Super Caravan” ou autres circonstances particulières. Il ne me reste plus qu’à trouver un Darius Alpha et un Yokai Dochuki Gold pour clôturer fièrement ma collection de HuCards collector. Grin

Mes 6 autres HuCards "not for sale" encadrées

Sources: La Bible PC Engine – Vol.1 – (éditions Pix’n Love)

Remerciements: Thibaut Gauthier sans qui je n’aurai pu commencer cette magnifique collection

Cadeau d’anniversaire: Fable III

By neocalimero, 29 octobre 2010 12:19

ban-gaming

Hier soir en revenant du travail, ma petite femme m’a fait la surprise de m’offrir pour mon anniversaire l’édition collector de Fable III. Un cadeau qui m’a surpris car ce n’était pas ce qui était prévu, mercredi dernier après une longue journée à Bordeaux et chez Ikea elle devait m’offrir le meuble TV de mon choix pour ma nouvelle salle de jeu. Mais nous étions revenu bredouille, car je n’avais pas trouvé mon bonheur tant par rapport à mes exigences, à la largeur du mur où il doit être, et aux style/couleurs des autre meubles et murs de la pièce. Bref elle s’était rabattue sur son idée première de cadeau: Kinect. Mais frustrée de ne m’avoir remis aucun paquet, elle résolu son problème grâce à Fable III. Quand je vous dis que j’ai une femme exceptionnelle. In Love

Bref, maintenant que Kinect sera officiellement mien le 15 novembre prochain (et malgré certaines de mes hésitations pour la réactivité de l’accessoire) libre à moi de trouver et de m’offrir le meuble TV idéal. Soit dit en passant, je reste intimement persuadé que madame ait trouvé les vidéos de Your Shape: Fitness Evolved sur Kinect à son goût. Mais revenons à Fable III qui connait enfin une édition collector contrairement à son précédent épisode (l’édition limitée contenant statuette et autres goodies avait été annulée quelques semaines avant sa sortie française le 24 octobre 2008). Cette version de Fable III propose donc un packaging rappelant l’édition collector d’Alan Wake, mais avec des finitions plus poussées et un rendu grimoire en cuir des plus réussis. Son ouverture libère un inhabituel boîtier DVD noir contenant le jeu, sa notice et les différentes cartes des codes de bonus téléchargeables.

Mais pour découvrir la suite du contenu de cette édition, il va falloir révéler un compartiment caché dans le grimoire, libérant une sorte de tiroir. Ce dernier contient une pièce en métal frappée du sceau de la guilde du jeu, arborant sur ses 2 faces les symboles du bien et du mal (qui orienteront vos choix au cours du jeu et des incidences sur son déroulement). Et puis un jeu de cartes illustré par des artworks conçus par l’équipe de Lionhead. Un bien bel écrin pour un contenu des plus sympathiques.

Deux ans après mes aventures en Albion qui m’avaient vraiment captivé malgré un niveau de difficulté peu élevé, je suis plus qu’impatient de reprendre la route pour cet univers créé par Peter Molyneux même si à l’origine il était prévu que le jeu exploite certaines fonctions de Kinect. Mais il est évident que l’annulation de l’utilisation de Kinect sur Fable III permet de toucher un plus large public car tous les joueurs ne seront pas forcément équipés de l’accessoire. Et de plus, le développement parallèle du projet Milo pendant celui de Fable III n’a pas dû rendre les choses faciles.

Allez hop, je finis Costume Quest puis je m’implique à fond sur Fable III. Wink

Tenacious D: le meilleur groupe du monde?

By neocalimero, 16 août 2010 22:51

ban-a écouter d'urgence

J’écoute depuis tout jeune du hard rock et cela ne m’empêche pas d’avoir des goûts éclectiques et d’apprécier des tas d’autres genres musicaux. Mais j’avoue que le Métal c’est une histoire d’amour qui dure, les 2 albums que j’ai reçu aujourd’hui ne me contrediront pas. Et le jour où j’ai découvert que l’acteur Jack Black revendiquait haut et fort la même passion pour cette “musique du diable”, j’ai fait quelques recherches plus approfondies. Tenacious D est un groupe créé par Jack Black et Kyle Gass au milieu des années 90 alors qu’ils faisaient partie de la même troupe de théâtre “The Actors Gang” fondée par l’acteur Tim Robbins. Leur style musical transpire les riffs hard rock des années 70/80 avec une auto dérision très dixième degré racontant la toute puissance de Tenacious D et les aventures des 2 trublions limite loosers du groupe (dont leurs aventures et prouesses sexuelles). Tout cela justifie parfaitement le sticker “Explicit Lyrics” collé sur les pochettes d’albums, car les chansons de Tenacious D peuvent être très graveleuses. Grin

Bref, le public français connait le groupe essentiellement grâce à la sortie du fil éponyme qui narre la genèse de Tenacious D (ou le morceau “The Metal” dans Guitar Hero III), Jack Black étant déjà connu pour ses rôles principaux dans King Kong, l’Amour Extra Large, Rock Academy ou encore Tonnerre sous les Tropiques. Mais au mileu des années 90 Jack Black pas encore superstar fait de plus en plus de petites apparitions au cinéma (Waterworld, Disjoncté, Mars Attacks, Le Fan, Ennemi d’état) et finit par convaincre HBO de produire une mini série TV très sobrement appelée: Tenacious D. Le succès ne sera pas au rendez-vous mais ne traumatisera pas Jack Black et Kyle Gass qui sortiront en 2001 leur premier album toujours éponyme (Tenacious D pour ceux qui ne suivraient pas). Ce dernier reprendra majorité de chansons issues de la série TV entrecoupées de mini sketchs et connaîtra temporairement aux Etats Unis les joies de la censure puisque l’album sera temporairement retiré des bacs à cause de sa pochette “satanique”. Je crois même que la back cover de la réédition de l’album effacera les 2 bébés de l’image.

Le deuxième album “Tenacious D: The Pick of Destiny” fera office de bande originale pour le film du même nom qui sortit en 2006, et connaîtra plusieurs éditions dont la collector en photo (juste au-dessus) proposant une réplique du Médiator de la Destinée, des cartes de tarot utilisées dans le film, un poster et un album digipack dont la couverture est en 3D. Un contenu qui fait honneur au talent de Jack Black et Kyle Gass, dont l’humour potache et décalé fut souvent incompris par la critique “professionnelle dite spécialisée”. Tellement que pour la sortie française du film, seules 10 salles le diffusèrent dans l’indifférence générale et je n’ose parler de la distribution du DVD. Mais tout cela ne m’empêche pas d’être méga fan de Jack Black, Kyle Gass et bien sûr Tenacious D.

Je finirai ce petit billet par la petite photo du dessus qui illustre la back cover non censurée de leur 1er album (avec les bébés au sol dans le pentacle) et une photo bucolique de la notice, sans oublier la magnifique reproduction du “Pick of Destiny” (médiator de la destinée) incluse dans l’édition collector du 2ème album de Tenacious D. J’avais pu lire sur le Web que Kyle Gass, quelques temps après la fin de la tournée de concerts pour “The Pick of Destiny”, souhaitait mettre un terme à l’aventure Tenacious D, mais Jack Black travaillerait sur un nouvel album et aurait déjà joué de nouveaux morceaux avec son compère lors de différentes manifestations. Vivement la suite… In Love

Panorama Theme by Themocracy